Nouvelles

L’entreprise de transport hors-norme Express Mondor annonce avoir complété l’installation du système de mesure en temps réel et d’optimisation de la performance «sans papier» ISAAC sur tous les camions de l’entreprise, de même que la formation de tous les chauffeurs, employés du centre de répartition et autres intervenants.

«La sécurité routière pour tous les usagers est au cœur de nos valeurs d’entreprise, tout comme l’efficacité, l’innovation et la qualité du service que nous offrons à chacun de nos clients», a déclaré Éric Mondor, président d’Express Mondor. «Afin de concilier ces facteurs de manière optimale et de stimuler notre croissance, nous voulons être parmi les entreprises les plus innovantes de notre industrie. En matière de sécurité, cet engagement s’est traduit par l’installation de caméras dans tous nos camions et un investissement important dans l’implantation d’un système ISAAC pour gérer la majorité de nos activités de transport».

Le système permet à tous les chauffeurs qui transportent des marchandises, partout en Amérique du Nord, de faire une multitude de tâches très facilement avec leur tablette et d’être en contact continu avec le centre de répartition d’Express Mondor, qui leur offre en temps réel des renseignements sur les conditions routières, la température, les exigences réglementaires, etc., tout en traitant les demandes de permis spéciaux et de documents associées au transport de marchandises hors-norme à l’intérieur des États, des provinces ou encore pour traverser la frontière.

«Grâce à un module de ‘coaching’ en temps réel, la tablette et le système permettent à nos chauffeurs de se concentrer sur la conduite prudente et économique de leur camion en tout temps. L’application mesure le comportement de chaque chauffeur en continu, en tenant compte seulement de ce qu’il contrôle», indique Marco Aubin, directeur de la formation. «En suivant les consignes, on réduit les risques d’accident et on diminue les frais d’entretien des camions. Nos chauffeurs peuvent aussi offrir un meilleur service à nos clients».

«L’introduction des registres électroniques nous permet de devancer un exigence règlementaire qui s’appliquera à compter de décembre 2017 à tous les chauffeurs de camion qui circulent sur les autoroutes aux États-Unis», de conclure Éric Mondor.